Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Le blog de La Froguette
  • Le blog de La Froguette
  • : Tout... rien .. sur la vie d'une femme au foyer qui ne s'ennuie jamais !!
  • Contact

HELLOCOTON

Retrouvez LA FROGUETTE surHellocoton

Suivez-moi sur Hellocoton

Retrouvez LA FROGUETTE sur Hellocoton

Recherche

IMPORTANT

 

Pour aider le Japon je vous invite à cliquer sur les logos ci-dessous,

 

ils vous conduiront sur des blogs qui proposent des initiatives d'aide en faveur du JAPON.

 

Aide-japon-dons-croix-rouge

pray-for-japan-4-585x8792

MERCI A TOUS

Vieilleries

La Pub des Copinautes

La Zique à Froguette

 

 

LàL (Liste à lire)

.. à ne pas confondre avec PàL (Pile à lire)

 

Je vais noter ici les bouquins que  j'ai envie de lire ....

comme ça je saurai où aller voir quand je cherche un truc...

Parce que bien souvent ... j'oublie chez qui de vous j'ai vu un truc sympa à lire ...

 

SCIENCE FICTION - FANTASY

 

Dehors les chiens, les infidèles - Maia MAZAURETTE

vu ICI chez RSF Blog

 

 

CONTE - univers à la Tim Burton

 

La mécanique du coeur - Mathias Malzieu

vu ICI chez Le Ptit Lu 

 

BOUQUINS  INTELLIGENTS INSTRUCTIFS 

OU SUJETS A REFLEXION 

 

Une histoire de la lecture - Alberto Manguel

vu ICI chez Chiffonnette

 

Les animaux dénaturés - Vercors

vu ICI chez COCCIBLOG

 

POLAR QUI FAIT PEUR

ET AUTRE TRUC DE PSYCHOPATHE

 

La forêt des ombres - Franck Thilliez

 

vu ICI chez CHARIVALIRE

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 11:10

Aujourd'hui 15 octobre ! Il parait que c'est la journée MONDIALE des indignés.

 

Vous avez officiellement entendu parler de quelque chose vous ?

 

Vous avez le sentiment qu'on nous informe ?

 

On dirait qu'on se fout de nos gueules par moments !

 

 

Je vous copie ici  le texte d'un mail que j'ai reçu. C'est une petite histoire inspiprante à méditer.

 

 

Une histoire à dormir debout ! et à se retrouver sur la place du village !

Un homme portant cravate se présente un jour au village.

Monté sur une caisse, il crie à qui veut l’entendre qu’il achèterait cash  100 € l’unité tous les ânes qu’on lui proposerait.

Les paysans le  trouvaient bien peu étrange mais son prix était intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie. Il revient le lendemain et offre cette fois 150 € par tête, et là, les derniers  réticents lui vendent leurs bêtes. Il ne restait plus un seul âne dans le village,  mais il fait savoir qu’il reviendra dans huit jours en acheter à 500 € et s'en va.

 

Le lendemain, il envoie son associé revendre les bêtes 400 € l’unité dans  ce même village. Sachant qu'ils vont faire un bénéfice de 100 € la semaine  suivante, tous les villageois empruntent la somme et rachètent leur âne  quatre fois le prix qu’ils l’ont vendu.

 

Et, nos deux hommes d’affaire s’en allèrent prendre des vacances bien méritées dans un paradis fiscal.

 

Les villageois, endettés jusqu’au cou et pour certains ruinés, se retrouvèrent  avec des ânes sans valeur. Ils tentèrent vainement de les revendre pour rembourser  leur emprunt.

Le cours de l’âne s’effondra. Les animaux furent saisis puis loués à  leurs précédents propriétaires par le banquier qui s’en alla pleurer auprès du maire  en expliquant que s’il ne rentrait pas dans ses fonds, il serait ruiné lui aussi et devrait  exiger le remboursement immédiat de tous les prêts accordés à la commune.

 

Pour éviter ce désastre, le Maire, au lieu de donner de l’argent à ses assujettis  pour qu’ils paient leurs dettes, le versa au banquier, ami intime et premier adjoint,  soit dit en passant.

Or celui-ci, après avoir rétabli sa trésorerie, ne fit pas pour autant un trait sur les dettes des villageois ni sur celles de la commune et tous se trouvèrent proches du surendettement.

Voyant sa note en passe d’être dégradée et pris à la gorge par les taux d’intérêts, la commune demanda l’aide des communes voisines qui lui répondirent > > > > qu’elles ne le pouvaient parce qu'elles étaient dans la même situation.

 

Sur les conseils avisés et tout à fait désintéressés du banquier, toutes décidèrent  de réduire leurs dépenses : moins d’argent pour les écoles, pour les programmes sociaux, la voirie, la police municipale... On repoussa l’âge de départ à la  retraite, on supprima des postes d’employés communaux, on baissa les  salaires et parallèlement on augmenta les impôts.

 

C’était, disait-on,  inévitable mais on promit de moraliser ce scandaleux commerce des ânes ! 

 

Cette bien triste histoire prend tout son sel, quand on sait que le banquier et les deux escrocs sont frères et vivent ensemble sur une île des Bermudes, achetée à la sueur de leur front. On les appelle les frères Marchés. Et très généreusement, ils promirent de subventionner la campagne électorale  des maires sortants.

 

On ignore ce que firent les villageois.

 

Et vous, qu’auriez-vous fait à leur place ?  Que ferez-vous ? 

 

Pour nous retrouver tous sur la place du village Samedi 15 octobre 2011 : Journée internationale des indignés

 

J'ai beau chercher sur le net je ne sais pas si quelque chose est organisé près de chez moi ... y a vraiment un truc qui cloche entre ce qui se passe et ce qu'on nous dit qu'il se passe ... vous ne trouvez pas  !! 

 

Bien ... à part ça vous avez dû remarquer que j'étais un peu absente en ce moment .... très fatiguée et en plein préparatifs pour le voyage de ma Fifille aux USA.  Dés la semaine prochaine je vais reprendre mes publications de photos et autres grenouilleries... je vous dis donc A BIENTOT et je vous souhaite un bon week-end !

Partager cet article

Repost 0
Published by La Froguette - dans Mes GRRRRRRRR
commenter cet article

commentaires

sandy 21/10/2011 11:02



C'est la première fois que j'entends parler de cette journée !



Emmanuelle (bbtoupy) 18/10/2011 18:41



Oh ben je suis super en retard moi   Je n'en ai pas entendu parlé de cette journée. C'est dommage car j'y
aurais participé avec vigueur ! Ton histoire est encore d'actualité et ce n'est pas fait pour rassurer. Nos enfants ont du soucis à se faire pour la suite (nous aussi d'ailleurs). Un bon mai 68
ne ferait pas de mal


bisous et bonne soirée.



bouton d'or 17/10/2011 16:47



Oh oui on peut s'indigner, les riches deviennent de plus en plus riches et les autres de plus en plus pauvres. C'est bien de manifester dans différentes villes du monde mais il faut le faire avec
dignité.


Les indignés venant de xx qui étaient hébergés gratuitement pendant une semaine dans un immeuble à Bruxelles l'ont vandalisé. Les photos sont éloquentes : graffitis au mur, chaises et tables
cassées, restes de repas et immondices par terre. Honteux! En agissant ainsi, certains indignés ne donnent pas beaucoup de cohérence à leur manifestation.



La Froguette 17/10/2011 19:23



A BOUTON D'OR : Oui c'est ce qui est lamentable chez l'être humain il faut toujours qu'il dérape dans un sens ou dans l'autre .... y en a pas un pour sauver l'autre !
PFFFFFFFFFFFF c'est désolant on peut pas s'en sortir



Le Nirvana 17/10/2011 13:22



Dommage qu'il n'y ait qu'un jour par année, pour les indignés...Mais il est vrai que le peuple n'a pas beaucoup la parole, chez vous. Et rassure-toi, chez nous aussi, et c'est aussi la période
des élections. 


Bien que le franc suisse soit "fort", ça n'empêche pas les problèmes qui nous indignent...!


Je suis de tout coeur avec toi....Comment tu gères, ce départ USA ?...Choisis de penser que TOUT VA BIEN ALLER ! car nourrir ses inquiétudes les fait grandir...!


Mais Froguette inquiète....ça existe ?...


Affectueusement et pas de souci pour ta présence, je comprends très très bien, je suis maman aussi....


A bientôt et clics partout !



La Froguette 17/10/2011 19:27



AU NIRVANA : Oui je choisis de penser que tout va bien aller puisque c'est le cas. Avant un voyage mon inquiétude est toujours de bien remplir MA mission. Ne rien oublier
d'important dans la valise arriver à l'heure à l'aéroport etc .. une fois que l'avion est posé et la valise récupérée intacte je respire Voilou .. tu sais tout



Eryndel Lùvalan 16/10/2011 19:28



Cette histoire ressemble à une sorte de métaphore de ce qu'il se passe dans notre société au niveau politique et financier...


Je n'étais pas au courant que le 15 octobre était la journée de l'indignation. Décidément, l'information circule de plus en plus mal !


Amitiés



La Froguette 16/10/2011 20:04



A ERYNDEL : Je pense que c'est fait exprès et que ça va pas s'arranger dans les mois qui viennent Il
est plus que jamais important de se pencher sur les réseaux d'information alternative BIZZZZZZZ du dimanche soir